30 SEPTEMBRE 2014

ÇA SENT LA FIN

 

À la fin de septembre, le CA du Musée doit se rendre à l’évidence : nos nombreuses démarches ne donnent pas de résultats positifs. Sauf encore une ou deux réponses à venir, il ne semble pas y avoir d’avenir pour notre Musée au Québec… Par précaution et en toute responsabilité, nous commençons à vérifier l’intérêt de certains autres musées pour des pièces de notre Collection…

30 SEPTEMBER 2014

WE FEEL THE END COMING

 

In late September, the Museum’s Board of Directors has to come to the obvious conclusion: our many approaches are not yielding positive results. With the exception of one or two more answers yet to come, there seems to be no future for our museum in Quebec ... Acting carefully and responsibly, we start to check the interest of some other museums in acquiring parts of our collection ...
 

En cas de fermeture du Musée et de liquidation de nos inventaires, nos Statuts et Règlements en effet nous obligent à offrir gracieusement en premier lieu à des institutions muséales dont la mission est compatible avec la nôtre les pièces qui pourraient les intéresser ; en second lieu et une fois cette première ronde effectuée, nous sommes autorisés à offrir en vente libre les pièces qui restent, à la condition que, une fois réglées les obligations financières de la corporation, le résidu positif s’il en est soit remis aux mêmes organismes muséaux qui ont accueilli de nos pièces à la première étape de disposition de nos biens.

In case of closure of the Museum and liquidation of our inventory, our Constitution and Regulations actually require us as a first step to offer parts of our collection to museums whose mission is compatible with ours and which have shown in interest in parts of the collection. As a second step, we are authorized to sell on the open market the remainder of the collection, provided that, when all financial obligations of the corporation have been met, the remainder of the proceeds from sales, if any, be given to the same museum organizations which received parts of the collection in the first step of the disposal process.
 

Nous entreprenons en même temps un « grand ménage » de la Collection… histoire de réduire la surface de nos espaces d’entrepôt (qui ne sont pas gratuits et aussi pour réduire autant que possible ce que nous aurons à déplacer de nouveau). Dans ce contexte, nous décidons de disposer de tout ce que nous avons en double ; ainsi, nous avons offert en vente aux Hamfests de Drummondville et de Longueuil, des revues et des livres dont nous pouvions nous débarrasser sans affecter l’intégralité de la Collection en matière de documentation. Nous disposons également d’objets dont nous savons qu’ils n’intéresseront pas d’autres musées ou que nous gardions en réserve uniquement pour fins de réparations éventuelles à d’autres pièces.

 

We are undertaking at the same time a "spring cleaning" of the collection ... to reduce the area of our warehouse space (which is not free and also to minimize what we will have to move again). In this context, we decided to sell anything that we have more than once; and we offered for sale at the Drummondville and Longueuil Hamfests, magazines and books that we could get rid of without affecting the integrity of the documentation section of the collection. We are also disposing of items that we know will not interest other museums and that we kept in reserve only for parts and for the purpose of repairing other items.

  

Hamfest de Longueuil  -  Longueuil Hamfest

 

Hamfest de Longueuil  -  Longueuil Hamfest

 

À toutes ces fins, les organisations suivantes sont contactées : Musée de la civilisation du Québec, Musée des sciences et technologies à Ottawa, Musée Berliner des ondes à Montréal, Musée de la défense aérienne de Bagotville, Musée des technologies de communications militaires et de l’électronique de Kingston (ON), Musée des télécommunications de LaSalle (ancien musée Nortel), Groupe du projet d’un mini-musée de la radio à Fort Coulonge (CHIP-FM), Groupe d’implantation d’un Centre d’interprétation sur la bataille du St-Laurent pendant le IIè GM (Grande Vallée), Projet d’un Centre d’interprétation sur René Lévesque (New-Carlisle), SQCRA (Société québécoise des collectionneurs de radio anciens), Escadron de la Marine de Chicoutimi, Escadron de la Marine de Sept-Îles, Musée de Radio-France, Collection historique Bell (Montréal), Centre canadien du patrimoine aéronautique (Ste-Anne-de-Bellevue), Musée naval fédéral de Québec, le Groupe du site maritime de Sorel (projet « Iroquois »), le iMusée de l’informatique de Montréal, la Corporation du HMCS Haida (Mississauga, ON)… etc… Certains de ces organismes ont ainsi pu effectuer à l’automne des pré-sélections de pièces.

 

For all these purposes, the following organizations are being contacted: Musée de la civilisation du Québec, Musée des sciences et technologies à Ottawa, Musée Berliner des ondes à Montréal, Musée de la défense aérienne de Bagotville, Musée des technologies de communications militaires et de l’électronique de Kingston (ON), Musée des télécommunications de LaSalle (ancien musée Nortel), Groupe du projet d’un mini-musée de la radio à Fort Coulonge (CHIP-FM), Groupe d’implantation d’un Centre d’interprétation sur la bataille du St-Laurent pendant le IIè GM (Grande Vallée), Projet d’un Centre d’interprétation sur René Lévesque (New-Carlisle), SQCRA (Société québécoise des collectionneurs de radio anciens), Escadron de la Marine de Chicoutimi, Escadron de la Marine de Sept-Îles, Musée de Radio-France, Collection historique Bell (Montréal), Centre canadien du patrimoine aéronautique (Ste-Anne-de-Bellevue), Musée naval fédéral de Québec, le Groupe du site maritime de Sorel (projet « Iroquois »), le iMusée de l’informatique de Montréal, la Corporation du HMCS Haida (Mississauga, ON)… etc ... Some of these organizations have been able to participate in the autumn pre-selections process.